Institut Universitaire

Maïmonide - Averroès - Thomas d'Aquin

"Les Juifs dans le Coran" par le Pr Meir M. Bar-Asher

juin/19

06

Photo Bar-Asher

Les Rencontres de Maïmonide - Averroès - Thomas d'Aquin - saison 2019/2020

Mardi 24 septembre 2019 - 18h30 - Salle Pétrarque - Entrée libre

"Les Juifs dans le Coran"

par Meir M. BAR-ASHER, professeur à l’Université Hébraïque de Jérusalem (Israël), directeur du département de Langues et Littératures arabes.

Rencontre exceptionnelle un mois avant l'ouverture officielle de la saison du 20e anniversaire de l'Institut.

« Le Coran est-il antisémite ? L’islam véhicule-t-il une « haine du Juif » qui le rend incompatible avec les valeurs occidentales ? Le regard de l’islamologue est indispensable pour dépassionner le débat et sortir des jugements à l’emporte-pièce. Sans rien masquer des aspects les plus problématiques, le grand savant Meïr M. Bar-Asher fait le point sur ce dossier brûlant. Il passe en revue l’image des « fils d’Israël » et des « Juifs » dans le Coran et le Hadîth, ainsi que les bases coraniques du statut de dhimmi. Il s’attarde également sur l’apport extraordinaire de la tradition juive à l’exégèse musulmane du Coran, ainsi que sur les parallèles entre les lois religieuses juive et musulmane, halakha et sharia. Il montre surtout que la question du rapport de la tradition islamique à la figure du Juif et au judaïsme est complexe, et qu’on ne saurait la ramener à la caricature qu’en donnent tant les prédicateurs islamistes que les islamophobes. Un ouvrage accessible, essentiel pour comprendre les enjeux de société actuels. »

Meir M. BAR-ASHER, Les Juifs dans le Coran, Albin Michel, 2019.

Meir M. BAR-ASHER est directeur du département de Langues et Littératures arabes à l’Université hébraïque de Jérusalem. Il a également dirigé l’institut d’Etudes asiatiques et africaines de l’Université hébraïque de Jérusalem (2004-2006) et l’institut Ben-Zvi pour l’étude des communautés juives orientales et a enfin présidé le Comité professionnel pour l’enseignement de l’arabe du ministère israélien de l’Education (2011-2012). Il a effectué toute sa formation à l’Université hébraïque de Jérusalem, mais a également étudié un an à Paris (Paris-III Sorbonne et EPHE) dans le cadre de son doctorat.

En collaboration avec les éditions Albin Michel.