Institut Universitaire

Maïmonide - Averroès - Thomas d'Aquin

"La famille Rothschild et la défense du patrimoine national" par l'universitaire montpelliérain Christian Amalvi

fév/19

27

C.A.

Les Conférences des Tibbonides

Mardi 12 mars 2019 - 18h30 - Salle Pétrarque - Entrée libre

"La famille Rothschild et la défense du patrimoine national (XIXe-XXe siècles)"

par Christian AMALVI, professeur à l’Université Paul Valéry Montpellier 3.

« On sait le rôle déterminant de la famille Rothschild dans le développement des banques d'affaires dans l'histoire économique de l'Europe contemporaine grâce à la puissance de leurs établissements familiaux de Vienne, Berlin, Londres et Paris, entre autres. On connaît aussi les effets de leur philanthropie que résume le nom de l'hôpital Rothschild à Paris. On cite également les nombreux hommes politiques de tous bords passés à un moment donné de leur carrière par la banque Rothschild : Georges Pompidou, Henri Emmanuelli et Emmanuel Macron, entre autres. Cependant ce que l'on dit moins, c'est l'ampleur du mécénat culturel des membres de la famille Rothschild. Ma conférence privilégiera donc trois gestes exceptionnels, qui ont enrichi les collections nationales : celui du baron Edmond de Rothschild (1845-1934) au musée du Louvre ; celui de la baronne Salomon de Rothschild aux musées nationaux, trésors aujourd'hui conservés et exposés au château d'Ecouen ; enfin le don de Henri de Rothschild (1872-1947) à la Bibliothèque nationale. Ces faits montrent que les banquiers de cette famille n'étaient pas seulement des hommes d'affaires uniquement préoccupés par leur bénéfices privés, mais aussi des Hommes de bonne volonté, qui, par leur générosité, avaient le souci de conserver à la communauté nationale, à laquelle ils appartenaient pleinement, ses trésors d'art les plus précieux. »

Né en 1954 à Montauban (Tarn-et-Garonne), ancien élève de l’Ecole nationale des Chartes, aujourd’hui professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paul Valéry de Montpellier, Christian AMALVI est spécialiste des images populaires et scolaires, étudie l’art et la manière d’écrire l’histoire du XVIIIe siècle au Temps présent et les usages politiques du passé à l’échelle nationale et régionale. Aux Indes savantes, il a publié, en 2001, le Goût du Moyen Âge et dirigé le Dictionnaire biographique des historiens français ; en 2011, chez Larousse, les Héros des Français, et co-dirigé avec Rémy Pech, en 2012 chez Privat à Toulouse, les Mémoires plurielles de la Haute-Garonne, ainsi qu’en 2016, également chez Privat, Histoire de Montpellier.

En collaboration avec le Laboratoire C.R.I.S.E.S. de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 et la Librairie Sauramps.